J5 aux Championnats de France

May 27, 2017

 

Du côté des résultats à Strasbourg

 

100 PAP : Paul Lemaire vice-champion France (53.28), Paul Pijulet (53.53) 4ème de la finale A, Matthias Marsau (55.77) finaliste B, Jonathan Atsu (55.06)

 

200 BRA : Solène Gallego 4ème (2.32.09) 

 

50 DOS : Geoffrey Renard (27.85) et Christophe Brun (27.87)

 

100 NL : Assia Touati (55.83) 7ème, Marion Abert (57.60), Lauriane Haag (57.96), Aurore Jacolin (58.11), Lou Ditière (57.62) 2ème de la finale C, Julie Coste (58.48)

 

1500  NL :Joris Bouchaut (15.26.21) et Mathis Castera (15.30.47) finalistes A 

 

4x200 NL : Champions de France Rémi Meresse, Florian Coiffard, Lorys Bourelly, Jonathan Atsu (7.18.49) - Paul Lemaire, Antoine Gozdowski, Ganesh Pedurand, Matthias Marsau (7.29.52) - Pierre Rouault, Adrien Coiffard, Geoffrey Renard, Benjamin Jany (7.39.64) 4ème.

 

Du côté des résultats à Chalon

 

 

50NL: Alix Henras-Marouf médaillée de bronze (27.02)

 

200 NL: Lucas Balse Monbergé (1.57.04) en finale A

 

200 BRA: Thaïs Auboin (2.44.99) en finale B

 

800NL: Madelon Catteau (9.37.65)

  • Zoom : Des Petits Dauphins aux championnats de France N1

Pour cette édition 2017 des championnats de France, les Dauphins du TOEC comptent dans leur rang 2 nageurs issus de l'école de natation du club, Raphaëlle Anglade (spécialiste de la brasse et du papillon) et Thomas Fargeot (spécialiste du demi-fond et de l'eau libre). Ils reviennent pour nous sur leur évolution dans le club.

 

 

 

​​

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Par quels groupes es-tu passé aux Dauphins du TOEC ?

Raphaëlle : « J’ai commencé la natation au CP avec les Petits Dauphins 4. L’année suivante, je suis allée en avenirs loisirs puis dans la même année, comme mon niveau était bon, on m’a proposé d’aller m’entraîner avec les avenirs compétitions. Je suis monté par la suite chez les poussins avec Florence Lefin et Jean-Luc Rella et tout naturellement j’ai demandé à m’inscrire en Horaires Aménagés au collège Berthelot. je les ai intégré en 6ème. Nicolas Castel y était mon entraîneur.J’ai quitté les HA cette année en 3ème car je suis passé sur le Pôle Espoir. Je conserve toutefois des aménagements horaires avec les autres élèves du CREPS. »

 

Thomas : « J’ai commencé par apprendre à nager dans un club privé puis je me suis inscrit au TOEC dans la catégorie avenir avec Francois Denat. J’ai suivi ensuite le parcours avec Peggy Dutillieux d’abord, puis avec Florence et Nicolas en poussins benjamins à la piscine Bellevue ensuite. Et comme Raphaëlle, je me suis orienté vers les Horaires Aménagés à Berthelot. C’était l’occasion d’acquérir une bonne organisation de travail, de l’autonomie et surtout d’être constant dans ma progression tant à l’école qu’à la piscine. Aujourd’hui je suis dans ma 2ème année au Pôle Espoir. Le groupe est super et j’ai toujours autant de plaisir à nager.»

 

  • Qu'est-ce qui caractérise selon toi ces différents entraîneurs ?

Thomas: « Dans l’acquisition des fondamentaux, ils se ressemblent beaucoup. Sans doute car ils ont été tous formés dans le même état d’esprit par Lucien Lacoste. Mais dans les entraînements ils ont des approches différentes. Certains nous bousculent, d’autres nous poussent gentiment, sont plus prévenants. Les 2 sont efficaces. Cela dépend vraiment de la période de vie dans laquelle on est. Ce qui les caractérise pour moi, c’est avant tout leur esprit de groupe et de famille qui va bien au-delà de leurs « blagues maison ». Ils font tous partie de la même entité. Et ils se donnent à fond pour que nous nageurs nous donnions notre maximum »

 

Raphaëlle :  : « Oui certains axent plus leur travail sur la quantité et d’autre sur la qualité. Personnellement je progresse plus à ce stade, qualitativement. Je m’entraîne avec Nicolas Castel depuis le début de mes années de compétition du coup je n’ai pas beaucoup de comparaisons à faire. Ce qui est certain c’est qu’avec lui, tout est plus facile. Il me connaît tellement bien qu’il sait ce dont j’ai besoin et ce qui est le plus intéressant pour moi. Il m’a fait passé l’année dernière du 4N à la brasse et au papillon. Ce qui fonctionne plutôt bien puisque j’ai été sélectionnée sur le 200 PAP à la COMEN en 2016. Ca a d'ailleurs orienté mes objectifs de cette année. »

  • Comment vois-tu cette ascension au sein d’un tel club ?

Raphaëlle « Toute petite je voyais les grands et cela me donnait envie d’aller plus loin. J’y suis parvenu. Jusqu’au Pôle Espoir en tout cas. J’en fais partie et je suis super fière. »

 

Thomas :  « Bien sûr que j’en suis fier. Petit je me suis toujours dis que je les rejoindrais. Je me suis donné les moyens pour y parvenir et c’est chose faite. Mais ce n’est pas une fin en soi. J’ai réalisé une partie de mes objectifs, il y en a encore beaucoup. Le double projet par exemple : nager et étudier. J’ai encore le temps mais ça vient vite. »

 

  • Des objectifs à 3 ou 5 ans ?​

Raphaëlle :  « Ca commence à prendre forme dans ma tête. Les JO c’est le de tout nageur mais il faut passer par plusieurs étapes avant comme les championnats d’Europe ou du Monde. Pour l’instant j’espère les FOJE cet été et les Championnats du Monde Juniors l’années prochaines. Dans 5 ans, je serais universitaire alors pourquoi pas les Universiades. »

 

Thomas : « Je me verrais bien suivre des études de droit pour le côté scolaire. Pour le côté sportif, j’aimerais faire les temps pour accéder au Pôle France. Ca signifierait pour moi plus d’entraînements, plus de compétitions internationales ou de meetings. A 15 ans, les JO c’est encore un rêve. A 20 ans il faudra que cela devienne un objectif. J’espère avoir le mental pour y arriver à me battre contre els autres et contre moi-même.

 

Please reload

Archives
Please reload

© 2014 Les Dauohins du TOEC - 54, rue des 7 Troubadours - 31000 Toulouse - tél: 05 61 99 10 10 - fax: 05 61 99 10 14 - localiser - Siret : 34233163400028